3 remèdes qui soutiennent le traitement de l’hypothyroïdie

Bien-être

[ad_1]

Certains remèdes sont censés soutenir le traitement de l’hypothyroïdie. Il s’agit d’aliments naturels qui peuvent être consommés de diverses manières – mais toujours avec l’autorisation d’un médecin et avec modération – dans le cadre d’un mode de vie sain.

Bien que de nombreuses recherches restent à faire sur leur composition, leurs propriétés et leurs avantages potentiels pour la santé, certains ont déjà été encouragés à les inclure dans leur alimentation. Tout cela dans le but d’améliorer leur qualité de vie et de maintenir leur bien-être.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

La glande thyroïde est essentielle à la santé, car elle produit les hormones qui régulent le métabolisme. En outre, ils interviennent dans de nombreuses fonctions de notre organisme. Par conséquent, les symptômes de l’hypothyroïdie affectent différentes parties du corps.

L’hypothyroïdie survient lorsque la thyroïde est sous-active et ne produit donc pas assez d’hormones. Pour diagnostiquer ce problème, le médecin effectuera des analyses de sang pour vérifier les niveaux de thyroxine (T4) et de thyrotropine (TSH)

Toutefois, les avis divergent quant au rang considéré comme pathologique. De plus, dans certains cas, les niveaux modifiés peuvent revenir à la normale après un certain temps.

Lire aussi Signes de problèmes de thyroïde

Traitement

Voilà pourquoi, le médecin s’appuiera toujours sur les analyses de sang et sur les symptômes du patient. De là, s’il le juge approprié, il prescrira le médicament contenant l’hormone thyroïdienne pour remplacer son déficit.

En plus de toujours suivre les conseils médicaux et les contrôles pertinents, certains conseils peuvent nous être très utiles en complément au traitement de la toxicomanie. Ils pourraient également être considérés comme de bonnes mesures préventives si nous avons une prédisposition à cette maladie de la thyroïde.

Remèdes complémentaires pour l’hypothyroïdie

Voici quelques remèdes contre l’hypothyroïdie qui peuvent vous aider à compléter votre alimentation et à améliorer votre qualité de vie. N’oubliez pas qu’avant de commencer à les utiliser, il est conseillé de consulter votre médecin.

1. La dose quotidienne de sélénium

La consommation de quantités adéquates de sélénium peut servir de complément pour améliorer le pronostic de l’hypothyroïdie.

Chez l’adulte, le sélénium s’accumule principalement dans la thyroïde. Cette glande a besoin de sélénium pour le métabolisme des hormones et aussi pour son grand pouvoir antioxydant.

D’un point de vue scientifique prouvé, ce minéral est associé, dans le cas d’une hypothyroïdie auto-immune (maladie de Hashimoto) avec :

  • Une réduction des niveaux d’anticorps.
  • Une amélioration de la thyroïde au niveau des ultrasons.
  • Une meilleure qualité de vie pour le patient.
  • Un retard dans la détérioration des yeux en cas d’orbitopathie.

La même étude suggère de prendre du sélénium organique. Cependant, nous ne devons pas prendre ce supplément sans la supervision d’un professionnel, car son excès est également dangereux pour la santé.

Nous proposons donc une alternative : les noix du Brésil. Nous ne devrions en consommer que deux par jour pour garantir la quantité de sélénium dont notre organisme a besoin, sans aucun risque pour notre santé.

Lire aussi Les 5 meilleures noix

2. supplément Maca

La maca est une racine d’origine péruvienne qui est consommée comme aliment. Cependant, sa consommation sous forme de poudre comme complément s’est également répandue dans le monde entier, grâce à son propriétés énergétiques et comme régulateur hormonal.

En particulier, la maca jaune semble être efficace dans les troubles thyroïdiens et pendant la ménopause. De plus, cette racine nous donnerait l’énergie nécessaire pour lutter contre la fatigue, un symptôme courant de l’hypothyroïdie.

3. Attention aux bloqueurs d’iode

Soja
Une autre façon de compléter le traitement de l’hypothyroïdie est d’éviter les aliments qui peuvent nuire à la thyroïde.

Pour compléter nos remèdes contre l’hypothyroïdie, nous devons non seulement fournir ces nutriments. Nous devons également tenir compte de ceux les aliments qui sont nocifs pour nous et qui pourraient faire partie de notre alimentation quotidienne.

Il existe des aliments qui ne nuisent pas aux personnes en bonne santé mais qui peuvent être nocifs pour une personne dont la thyroïde est sous-active. Ces contiennent des substances appelées goitrogens qui inhibent l’absorption de iodeC’est essentiel pour la bonne santé de la thyroïde.

Qu’est-ce que c’est ?

  • Millet.
  • La moutarde.
  • Les épinards.
  • Les graines de lin.
  • Le yucca et la patate douce.
  • Des fruits : la fraise, la poire, la pêche.
  • Le soja et ses dérivés (tofu, sauce, tempe, lécithine, etc.).
  • Les crucifèresBrocoli, chou-fleur, chou, chou, radis et navet.
  • Les fruits secs tels que les pignons, les amandes et les cacahuètes.

Enfin, avec ces remèdes contre l’hypothyroïdie, nous pouvons améliorer le traitement et constater une amélioration dans notre vie quotidienne. De petits changements dans notre alimentation contribueront à améliorer la fonction thyroïdienne.

[ad_2]