5 soins relaxants pour le torticolis

Bien-être

[ad_1]

Une mauvaise posture, des mouvements brusques et une surcharge causée par de mauvais efforts déclenchent souvent des lésions cervicales telles que le torticolis. Il s’agit d’une contracture involontaire des muscles du cou, qui s’accompagne souvent de douleurs et de raideurs intenses. Connaissez-vous les traitements relaxants pour les raideurs de la nuque ?

Bien que les symptômes de cette maladie soient généralement traités avec des anti-inflammatoires et des analgésiques, Il existe des alternatives naturelles qui contribuent également à son soulagement. Dans l’espace suivant, nous partageons avec vous 5 bonnes options.

Les meilleurs traitements relaxants pour le torticolis

Quelle que soit sa cause, le torticolis provoque une sensation inconfortable de raideur dans la région cervicale. La tête est généralement tournée sur le côté et il est difficile de la déplacer. Aussi, des spasmes, des douleurs et l’incapacité d’accomplir de nombreuses tâches quotidiennes sont perçus.

Les relaxants musculaires conventionnels, comme les analgésiques, sont utiles pour faire face à ces désagréments. Cependant, En option, certains traitements naturels peuvent être essayés. Ils sont fabriqués à partir d’ingrédients aux propriétés anti-inflammatoires qui procurent un sentiment de soulagement – essayez-les !

Découvrez : Les 4 exercices les plus efficaces pour renforcer la nuque

1) Infusion d’origan

L'origan : des traitements relaxants pour les raideurs de la nuque
Les composants de l’origan ont des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent être efficaces pour détendre les contractures musculaires.

Les extraits libérés par l’origan ont des composants relaxants et anti-inflammatoires, adapté pour réduire les symptômes du torticolis. Bien que la plante soit souvent utilisée à des fins culinaires, elle est aussi peut être utilisé en externe comme compresse.

Ingrédients

  • 2 cuillères à soupe d’origan (40 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Ajoutez d’abord les cuillères à soupe d’origan dans une tasse d’eau bouillante.
  • Couvrez la boisson et laissez-la reposer pendant 5 ou 10 minutes.

Comment utiliser

  • Lorsque la perfusion atteint une température adaptée à son utilisation, il faut la filtrer et y plonger un tissu ou une serviette.
  • Ensuite, appliquez-la sur la zone cervicale sous forme de compresse.
  • Laissez-le allumé pendant 5 minutes et reposez-vous.
  • Répétez l’utilisation jusqu’à ce que l’état de santé soit amélioré.

2. traitements relaxants pour les raideurs de la nuque : huile essentielle de romarin

L’un des traitements relaxants les plus populaires pour le torticolis est l’huile essentielle de romarin. Cet ingrédient thérapeutique aide à détendre les muscles contractés et stimule la circulation. De plus, il a un léger effet analgésique qui diminue la douleur.

Ingrédients

  • 5 gouttes d’huile essentielle de romarin
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco (15 g)

Préparation

  • Pour commencer, mélangez l’huile de romarin à l’huile de noix de coco jusqu’à obtenir un produit homogène.

Comment utiliser

  • Après avoir obtenu le mélange d’huile, frotter la zone affectée avec des massages doux.
  • Laisser absorber sans rincer et répéter son utilisation deux fois par jour, si nécessaire.

3. vinaigre de pomme

Vinaigre de pomme
Ce remède traditionnel a été utilisé à de nombreuses fins, notamment pour réduire la tension du cou.

Les compresses au vinaigre de pomme aident à diminuer la tension cervicale en cas de torticolis. Bien que les preuves scientifiques à l’appui de cet avantage fassent défaut, est un remède qui a été traditionnellement utilisé contre cette maladie et d’autres affections musculaires.

Ingrédients

  • 1/2 tasse de vinaigre de pomme (125 ml)
  • 1/2 tasse d’eau chaude (125 ml)

Préparation

  • Diluer le vinaigre de pomme dans une quantité égale d’eau chaude.

Comment utiliser

  • Immergez un chiffon ou une serviette dans le liquide et appliquez-le en compresse sur la zone affectée.
  • Laissez-le fonctionner pendant 10 minutes et reposez-vous.

Lire aussi : Comment traiter une contracture du col de l’utérus

4. Soins relaxants pour le torticolis : l’huile essentielle de lavande

Massages à l’huile essentielle de lavande contient des agents anti-inflammatoires qui aident à soulager les contractions et les blessures musculaires. En fait, il s’agit de l’un des traitements les plus efficaces et les plus largement utilisés pour le torticolis.

Ingrédients

  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’amande (15 g)

Préparation

  • Mélangez les gouttes d’huile essentielle de lavande avec une cuillère à soupe d’huile d’amande.

Comment utiliser

  • Étendez la préparation sur la zone affectée en la massant doucement.
  • Frottez jusqu’à ce que vous ressentiez une légère sensation de chaleur.
  • Reposez-vous et répétez l’utilisation jusqu’à ce que vous trouviez un soulagement.

5. Onguent d’arnica

Onguent d'arnica
L’arnica a des propriétés bénéfiques pour réduire l’inflammation des muscles.

L’huile essentielle d’arnica, comme la pommade, stimule la circulation et diminue les douleurs musculaires. Pour cette raison,Ces deux produits sont souvent utilisés pour apaiser le torticolis et d’autres lésions cervicales. Son utilisation topique réduit considérablement la douleur et l’inflammation.

Ingrédients

  • 10 gouttes d’huile essentielle d’arnica
  • 1 cuillère à soupe de beurre de cacao (15 g)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco (15 )

Préparation

  • Versez les ingrédients dans un récipient résistant à la chaleur et faites-les fondre au bain-marie.
  • Ensuite, il faut bien mélanger pour que tout s’intègre.
  • Quand il est prêt, laissez-le refroidir jusqu’à ce qu’il se solidifie.

Comment utiliser

  • Frottez la préparation sur la zone affectée, en appliquant un léger massage.
  • Répétez l’utilisation tous les jours jusqu’à ce que la nuque soit complètement détendue.

Ressentez-vous des douleurs et des raideurs dans la nuque ? N’hésitez pas à essayer ces traitements pour le torticolis. Si vous ne remarquez pas d’amélioration après 2 ou 3 jours, consultez votre médecin.

[ad_2]