Les huiles essentielles pour la neuropathie chez les diabétiques

Bien-être

[ad_1]

Les huiles essentielles sont connues pour leurs propriétés thérapeutiques depuis des centaines d’années. Ils sont reconnus pour leur capacité à améliorer le bien-être physique et mental, en particulier pour certaines conditions. Il n’est donc pas surprenant qu’ils puissent être utilisés comme pour traiter la neuropathie chez les personnes diabétiques.

Cette affection est une complication grave caractérisée par une atteinte nerveuse progressive due à un taux de sucre élevé dans le sang. Elle peut être asymptomatique, mais généralement provoque des engourdissements, des douleurs et d’autres désagréments dans les extrémités. De plus, dans les cas graves, elle compromet la santé digestive et cardiaque.

Comment les huiles essentielles peuvent-elles aider ? Bien que davantage de preuves scientifiques soient nécessaires pour confirmer leurs effets, certaines études suggèrent que son application dans le cadre du traitement peut contribuer à minimiser certains de ces symptômes. Examinons les détails ci-dessous.

Qu’est-ce que la neuropathie diabétique ?

Médecin avec la légende "Neuropathie".
La neuropathie est causée par des lésions des cellules nerveuses dues à un taux de glucose élevé.

Avant d’entrer dans le détail de la manière dont les huiles essentielles aident à traiter la neuropathie chez les personnes diabétiques, il est essentiel de clarifier les bases de ce problème. Comme mentionné ci-dessus, il s’agit d’une complication grave et fréquente du diabète de type 1 et 2.

Elle est causée par un taux de glycémie élevé sur le long terme, surtout lorsqu’il n’y a pas de contrôle adéquat. En conséquence, les nerfs sont endommagés et les zones touchées commencent à présenter des douleurs, des engourdissements et de nombreux autres symptômes qui ont tendance à s’aggraver

Même lorsque l’affection est grave et prolongée, Les patients sont vulnérables aux blessures et aux infections difficiles à traiter. En raison de la mauvaise cicatrisation qui résulte d’un mauvais contrôle du glucose, ces cas peuvent entraîner une amputation.

Découvrir : Comment le diabète affecte le système digestif

Types de neuropathie diabétique

Le terme de neuropathie est utilisé pour désigner divers types de lésions nerveuses. On peut distinguer quatre grands types de neuropathie pour les patients diabétiques. C’est le cas :

  • Neuropathie périphérique : est la forme la plus courante. Elle touche principalement les pieds et les jambes, mais peut également toucher les bras et les mains.
  • Neuropathie autonome : affecte le système nerveux autonome. Elle entraîne donc des problèmes de digestion, des maladies cardiovasculaires et des dysfonctionnements sexuels.
  • Mononeuropathie : également appelée neuropathie focale. Elle se produit lorsqu’un nerf ou un groupe de nerfs spécifiques sont endommagés, ce qui entraîne une faiblesse dans la zone touchée. Elle affecte généralement la main, la tête, le torse et les jambes.
  • Neuropathie proximale : est une forme rare de neuropathie. Elle affecte souvent les hanches, les fesses et les cuisses, provoquant une douleur soudaine et une faiblesse musculaire.

Les causes de la neuropathie diabétique

Pied diabétique dans le cabinet du médecin
Un contrôle strict de la glycémie pendant le diabète est nécessaire pour éviter la neuropathie.

Les patients diabétiques sont susceptibles d’avoir un certain type de neuropathie en raison d’un taux de sucre élevé dans le sang. Le risque est plus élevé lorsque le problème n’est pas maîtrisé pendant une longue période. D’autres facteurs affectent leur développement :

  • Dommages aux vaisseaux sanguins dus à un taux de cholestérol élevé
  • Blessures mécaniques, comme celles causées par le syndrome du canal carpien
  • Les mauvaises habitudes, telles que le tabagisme et la consommation d’alcool
  • Carence en vitamine B12

Symptômes de la neuropathie diabétique

Les symptômes de la neuropathie varient chez chaque patient, en fonction des nerfs touchés. Dans la plupart des cas, la première zone touchée est les pieds. Là, vous pouvez percevoir l’inconfort comme des piqûres et des douleurs. D’autres manifestations cliniques le sont :

  • Sensibilité au toucher
  • Perte du sens du toucher
  • Problèmes de coordination lors de la marche
  • Sensation d’engourdissement ou de douleur dans les mains ou les pieds
  • Des pieds brûlants, surtout la nuit.
  • Faiblesse musculaire
  • Gonflement ou plénitude
  • Nausées, indigestions ou vomissements
  • Diarrhée ou constipation
  • Étourdissements et transpiration excessive
  • Problèmes de vessie, comme une vidange incomplète
  • Sécheresse vaginale
  • Dysfonctionnement érectile
  • Les problèmes de vision, comme la double vision
  • Augmentation du rythme cardiaque

Comment les huiles essentielles aident-elles à traiter la neuropathie chez les personnes diabétiques ?

Les huiles essentielles en boîtes
Les effets anti-inflammatoires de certaines huiles essentielles peuvent contribuer à atténuer les symptômes de la neuropathie diabétique.

Les huiles essentielles sont utilisées en médecine naturelle comme alliés pour soulager divers symptômes et problèmes de santé. Son utilisation, notamment en aromathérapie, peut accélérer la période de récupération dans certaines conditions. Ils peuvent également contribuer à apporter des secours :

  • Coupures, éraflures et infections
  • Déséquilibres hormonaux
  • États de stress, de tension et d’anxiété
  • Les problèmes de sommeil

Dans ce cas particulier, ils peuvent être un bon complément pour traiter la neuropathie chez les personnes diabétiques. En fait, Ses avantages sont notamment le soulagement de la douleur et l’amélioration de la digestion. Comment fonctionnent-ils ?

Les huiles essentielles pour la neuropathie diabétique

Les huiles essentielles de menthe poivrée, de camomille et de lavande peuvent être bénéfiques dans le traitement de la neuropathie chez les personnes diabétiques. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour évaluer ses effets, ses risques et ses avantages, Certaines personnes ont trouvé que ce traitement leur apportait un sentiment de soulagement.

  • Menthe : a un léger effet analgésique qui contribue à réduire la douleur. De plus, il agit comme un relaxant musculaire et favorise le soulagement des problèmes digestifs.
  • Camomille romaine : Une étude menée en 2014 a conclu que cette plante peut aider au traitement des troubles inflammatoires. Il aide même à lutter contre le stress oxydatif.
  • La lavande : Connue pour son action relaxante et analgésique, la lavande est une autre huile essentielle pour le traitement des neuropathies chez les diabétiques. Ses propriétés améliorent la qualité du sommeil, détendent les muscles et réduisent la douleur.

Vous aimerez lire : Le syndrome d’Alpers : une maladie neurologique rare et évolutive

Comment utiliser ces huiles ?

L’administration d’huiles essentielles peut se faire de plusieurs manières. Pour soulager la douleur, il est généralement utilisé de manière topique, toujours dilué dans une huile de support comme l’huile de coco ou d’olive. Cela permet d’éviter que l’huile essentielle pure ne provoque des irritations cutanées.

Une autre façon de les utiliser consiste à en diluer une petite quantité dans l’eau du bain. Cela permet d’utiliser leurs propriétés aromatiques et, par conséquent, les composants qui sont absorbés par la peau. Les deux solutions peuvent minimiser certains des symptômes associés aux lésions nerveuses.

Risques et avertissements

L’efficacité de l’utilisation des huiles essentielles pour traiter la neuropathie chez les personnes diabétiques peut varier. Étant donné que des preuves supplémentaires sont nécessaires pour prouver leur action cela ne fonctionnera probablement pas de la même manière pour tous les patients. Cependant, il est essentiel de s’assurer que vous utilisez des huiles essentielles 100% pures.

Il existe sur le marché des huiles de qualité inférieure qui n’offrent pas les mêmes avantages. Il est également essentiel de garantir la qualité des huiles de support. Pour éviter les réactions allergiques, l’idéal est de tester le produit sur une petite surface de peau.

Si vous remarquez des épidémies, des gonflements ou des taches rouges, cessez de l’utiliser. En cas de grossesse, consultez un médecin avant l’utilisation. Enfin, il est important de rappeler qu’ils ne doivent pas être ingérés pour quelque raison que ce soit.

[ad_2]