Maladie de Crohn ou simple malaise gastrique ?

Bien-être

La gastro-entérite (infection intestinale ou grippe intestinale) peut partager de nombreux symptômes avec la maladie de Crohn. De nombreux facteurs différents peuvent causer une infection intestinale, notamment : des maladies d’origine alimentaire, des allergies alimentaires, une inflammation intestinale, des parasites, des bactéries et des virus.

Votre médecin établira un diagnostic de maladie de Crohn après avoir éliminé les autres causes possibles de vos symptômes.

L’estomac

L’estomac est un organe situé dans la partie supérieure de l’abdomen, entre l’œsophage et l’intestin grêle. L’estomac absorbe et décompose la nourriture, détruit les agents étrangers, aide à la digestion, envoie des signaux au cerveau quand vous êtes repu. Il aide à prévenir les infections en sécrétant un acide qui agit sur les bactéries et les virus nocifs présents dans votre bol  alimentaire.

L’estomac aide à décomposer les acides aminés et absorbe les sucres simples, comme le glucose. Il décompose également certains médicaments, comme l’aspirine. Un sphincter situé au fond de l’estomac régule la quantité d’aliments qui pénètre dans l’intestin grêle.

Qu’est-ce qui causent des maux d’estomac ?

Le gonflement (inflammation) de la paroi de l’estomac et des intestins est ce qui caractérise un estomac dérangé. Elle est parfois causée par un virus, ou un parasite ou des bactéries comme la salmonelle ou E. coli.

Dans certains cas, une réaction allergique à un certain type d’aliment ou une irritation provoque des maux d’estomac. Cela peut se produire si vous consommez trop d’alcool ou de caféine. Manger trop d’aliments gras (ou trop d’aliments) peut aussi provoquer des maux d’estomac.

Qu’est-ce que la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn est une maladie chronique qui provoque une inflammation du tractus gastro-intestinal (GI). L’inflammation peut également se produire au niveau de l’intestin grêle, la bouche, l’œsophage, le côlon et l’anus.

La maladie de Crohn peut causer des maux d’estomac accompagnés ou non d’autres symptômes connexes, comme :

  • une diarrhée,
  • uneperte pondérale,
  • un épuisement,
  • une anémie,
  • de la douleur articulaire.

Symptômes associés à des maux d’estomac

Les symptômes courants de maux d’estomac peuvent inclure :

  • une douleur abdominale,
  • des crampes,
  • des nausées (avec ou sans vomissements),
  • une augmentation des selles,
  • des selles molles ou diarrhée,
  • des maux de tête,
  • des courbatures,
  • des frissons (avec ou sans fièvre).

Traitements pour les maux d’estomac

Heureusement, la plupart des cas de maux d’estomac peuvent être traités sans aller chez le médecin. Le traitement devrait être axé sur la reconstitution des liquides et la gestion de l’alimentation. Vous pouvez également avoir besoin d’antibiotiques, mais seulement si les maux d’estomac sont causés par certaines bactéries.

Les liquides clairs

Pour les adultes, l’Université du Wisconsin-Madison recommande un régime liquide clair pendant les premières 24 à 36 heures d’un malaise gastrique accompagné de nausées, vomissements ou diarrhée. Vous devriez également éviter les aliments solides, la caféine et l’alcool. Vous pouvez sucer des glaçons. Évitez les jus d’agrumes comme le jus d’orange.

La nourriture

Vous pouvez essayer de manger des aliments insipides, comme : des crackers salés, du pain blanc grillé, des pommes de terre bouillies, du riz blanc, de la compote de pomme, des bananes – de l’yaourt avec probiotiques de culture vivants, ainsi que de la viande maigre.

L’American Academy of Family Physicians affirme que les adultes peuvent reprendre un régime alimentaire normal si les symptômes s’améliorent après 24 à 48 heures.

Les médicaments

L’acétaminophène peut contrôler des symptômes comme la fièvre, les maux de tête et les courbatures. Évitez l’aspirine et l’ibuprofène car ils peuvent causer une plus grande irritation de l’estomac.

Chez l’adulte, un subsalicylate de bismuth en vente libre (comme le Pepto-Bismol) ou le chlorhydrate de lopéramide (comme l’Imodium) peut aider à contrôler la diarrhée et les selles liquides.

Quand faut-il s’inquiéter des maux d’estomac ?

La plupart des symptômes de maux d’estomac devraient disparaître dans les 48 heures si vous suivez le schéma thérapeutique ci-dessus. Si vous ne commencez pas à vous sentir mieux, la maladie de Crohn n’est qu’une des causes possibles de vos symptômes.

Vous devriez consulter un médecin si vous présentez l’un ou l’autre des symptômes suivants ainsi que des maux d’estomac :

  • douleur abdominale qui ne s’améliore pas après une selle ou des vomissements ;
  • diarrhée ou vomissements qui persistent pendant plus de 24 heures ;
  • diarrhée ou vomissements à raison de plus de trois fois par heure ;
  • fièvre supérieure à 38 °C (101 °F) qui ne s’améliore pas avec l’acétaminophène ;
  • sang dans les selles ou les vomissements ;
  • pas d’urine pendant six heures ou plus ;
  • étourdissement ;
  • rythme cardiaque rapide ;
  • incapacité d’aller à la selle.

Conclusion

Malgré les causes possibles de maux d’estomac, les symptômes devraient disparaître en peu de temps et avec les soins appropriés. La différence avec la maladie de Crohn, c’est que les symptômes réapparaissent ou se poursuivent sans avertissement. La perte de poids, la diarrhée et les crampes abdominales peuvent également survenir dans la maladie de Crohn. Si vous éprouvez des symptômes persistants, consultez votre médecin. Ne jamais s’auto-diagnostiquer des symptômes chroniques. Il n’existe aucun remède contre la maladie de Crohn, mais vous pouvez la gérer en prenant des médicaments et en modifiant votre mode de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *