5 remèdes pour soulager les maux de gorge

Bien-être

[ad_1]

L’inconfort dans la gorge sont l’une des conditions les plus courantes de la saison hivernale. Ils présentent généralement une gêne et une douleur dans la région de la gorge, et parfois d’autres symptômes tels que de la fièvre ou un malaise. Cela dépendra de la cause. Dans les cas bactériens, il est nécessaire d’administrer un médicament antibiotique pour l’éliminer. Cependant, dans de nombreux cas, la douleur peut être légère, produite par le froid ou des agents viraux. Dans cet article, nous présenterons 5 remèdes naturels pour soulager le mal de gorge dans ces cas.

Qu’est-ce qu’un mal de gorge ?

Mal de gorge

Il s’agit d’un une irritation ou une inflammation du canal au fond du palais. Les difficultés dans ce domaine peuvent être dues à plusieurs raisons. Il peut s’agir d’un contact excessif avec la fumée, de conditions allergiques, d’une irritation due au froid ou d’agents infectieux tels que des virus ou des bactéries.

De même, un mal de gorge peut provenir d’une inflammation des cordes vocales générés par les dépassements de voix. Parmi les symptômes les plus courants, on trouve l’inflammation, la rougeur au fond du palais et l’apparition éventuelle de pétéchies ou de pus, dans le cas d’infections bactériennes.

Remèdes pour soulager le mal de gorge

Le traitement d’un mal de gorge est généralement modifié en fonction de l’intensité et de la cause de l’affection. Lorsqu’elle est causée par une infection, il est sage de consulter un médecin qui prescrit des antibiotiques. Mais, dans la plupart des cas, il s’agit d’affections mineures qui peut être traité avec les remèdes pour soulager le mal de gorge que nous présentons ici :

Vous pourriez être intéressé : Antibiotiques : pourquoi ne peut-on pas en abuser ?

1) Préparation du curcuma et du miel

Poudre de curcuma et un pot de miel.
Le miel a un effet apaisant sur la gorge, ainsi que le potentiel du curcuma.

Le mélange de curcuma et de miel est l’un des remèdes maison les plus consommés pour traiter le mal de gorge. Le les propriétés astringentes du miel sont maximisés avec le curcuma. C’est l’une des épices les plus utilisées dans la cuisine asiatique et la médecine naturelle.

Ingrédients

  • 15 grammes de poudre de curcuma
  • 100 grammes de miel d’abeille
  • 500 ml d’eau
  • 15 grammes de gingembre frais
  • 1 citron

Que dois-je faire ?

  • Versez un demi-litre d’eau dans une casserole et faites chauffer jusqu’à ébullition.
  • Ajouter une cuillerée de gingembre râpé.
  • Ajoutez ensuite au mélange une cuillerée de curcuma en poudre, le jus de citron et la quantité de miel jugée nécessaire pour le sucrer.
  • Enfin, il faudra laisser reposer la boisson pendant quelques minutes avant de la boire.

2. remède à base de brocoli et de goyave

Vous n’avez peut-être jamais imaginé la combinaison de ces deux ingrédients pour traiter votre mal de gorge, mais c’est peut-être l’un des traitements les plus efficaces. Le les propriétés multivitaminiques du brocoli et les bienfaits de la goyave pour combattre les sécrétions sera la clé.

Ingrédients

  • 500 ml de jus de goyave
  • 1/2 brocoli
  • 500 ml d’infusion d’annatto
  • 500 ml de jus de tomate

Que dois-je faire ?

  • Préparez l’infusion avec des feuilles d’annatto et laissez-les reposer.
  • Préparez les mélanges de goyave et de tomate et mettez-les ensemble dans le mixeur.
  • Une fois que ceux-ci sont mélangés, ajoutez les brocolis coupés en morceaux.
  • Enfin, ajoutez l’infusion d’annatto reposée et mélangez le tout pendant quelques minutes.

3. Infusion de basilic

Infusion au basilic
Le basilic contient des agents anti-inflammatoires actifs efficaces comme remède contre le mal de gorge.

Le basilic est une plante très adaptée au traitement de différentes affections. Ceci, en raison de son des propriétés immunitaires et antispasmodiques. De plus, il est vraiment facile à produire et à ingérer, surtout en infusion. Parmi ses utilisations les plus courantes, on le trouve comme remède pour soulager les maux de gorge.

Ingrédients

  • 500 ml d’eau
  • 100 grammes de feuilles de basilic frais
  • Sucre au goût

Que dois-je faire ?

  • Faites bouillir l’eau et le basilic dans un récipient métallique, jusqu’à ce qu’ils atteignent un point d’ébullition.
  • Ajoutez ensuite la quantité de sucre que vous jugez nécessaire et mangez.

Vous pourriez être intéressé par : 8 avantages que vous tirez de la consommation quotidienne de thé au basilic

4. Thé au thym, au citron et au miel

Les infusions de thym sont une autre option fortement recommandée parmi les remèdes contre le mal de gorge, surtout si elles sont renforcées par les propriétés du miel et du citron. Le thym a une grande des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoiressa consommation est donc fortement recommandée.

Ingrédients

  • 250 ml d’eau
  • 5 grammes de thym (1 cuillère à soupe)
  • 1 citron
  • 7,5 grammes de miel (1 cuillère à soupe)

Que dois-je faire ?

  • Faites chauffer l’eau et le thym dans un récipient jusqu’à ce qu’ils atteignent un point d’ébullition.
  • Laissez reposer pendant quelques minutes.
  • Ajoutez ensuite le citron et le miel selon votre goût, et mangez.

5. Pâte d’ail

gousses d'ail
L’ail est un aliment hautement antiseptique, qui crée un bon environnement dans la bouche et la gorge.

Bien qu’il semble drastique, et peut même être désagréable, l’ail est un allié de choix pour traiter un mal de gorge. Il possède des propriétés importantes pour pour éviter la reproduction de bactéries qui génèrent des infections. Sa consommation peut être un bon choix parmi les remèdes pour soulager le mal de gorge.

Ingrédients

  • 1 ou 2 gousses d’ail.

Que dois-je faire ?

  • Ecrasez l’ail en une sorte de pâte.
  • Ensuite, il faut l’ingérer, de préférence l’estomac vide.
  • Alors, buvez beaucoup d’eau.

Mal de gorge il n’est pas nécessaire que ce soit un cauchemar perpétuel. Il est facile de faire des recettes maison qui suffiront à vous guérir. Cependant, si la gêne se prolonge, il est indispensable de se rendre chez le médecin pour une évaluation professionnelle et la possibilité d’autres traitements.

[ad_2]