Top 5 des remèdes contre les allergies au pollen

Bien-être

[ad_1]

De nombreuses personnes souffrent de rhinite allergique lorsqu’elles respirent certaines particules, par exemple du pollen. À ce moment-là, votre corps libère des substances chimiques, qui entraîne une allergie désagréable. Savez-vous comment traiter l’allergie au pollen ?

Dans cet article, nous partageons les meilleurs remèdes naturels contre l’allergie au pollen. Certaines études montrent son efficacité, de sorte que nous pouvons les utiliser en complément de notre traitement médical.

Top 5 des remèdes contre les allergies au pollen

1. les probiotiques

Des aliments probiotiques pour traiter l'allergie au pollen
Les aliments probiotiques aident à restaurer la flore intestinale, qui a été associée à un effet modulateur du système immunitaire.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est prononcée positivement sur les probiotiques. Vous avez fait référence à ces les micro-organismes vivants qui améliorent le microbiote intestinal et favorisent la santé générale lorsqu’ils sont administrés en quantités suffisantes.

Pour commencer, certaines découvertes scientifiques montrent que les probiotiques pourraient être un remède thérapeutique utile dans le traitement de l’allergie au pollen et à d’autres substances. Néanmoins, l’efficacité dépendra de plusieurs facteurs, tels que le type de bactéries, la dose ou l’alimentation.

La souche probiotique la plus bénéfique pour prévenir et traiter cette allergie fait encore l’objet de recherches. Toutefois, il a déjà été démontré que peut aider à soulager les symptômes chez les adultes et les enfants.

En plus de les prendre en complément, vous pouvez également certains aliments sont riches en probiotiques. Ce sont ceux qui sont fabriqués par un processus de fermentation naturel, comme le kéfir, la choucroute ou le kombucha.

A lire également : 3 recettes faciles pour préparer des aliments fermentés

2. Quercetin

Deuxièmement, La quercétine est un type de polyphénol, qui est un antioxydant. Il est présent dans certains aliments tels que l’oignon, le brocoli, la pomme, la poire, le thé vert ou le vin.

La quercétine a des propriétés antiallergiques en stimulant le système immunitaire, inhibe la libération d’histamine et réduit les processus inflammatoires. Il est donc recommandé en cas d’allergie, d’asthme et de certaines réactions anaphylactiques. En fait, son extrait fait partie de nombreux médicaments et suppléments commercialisés comme antiallergiques.

3. La réglisse pour traiter l’allergie au pollen

Avantages et contre-indications de la réglisse
Il a été démontré que la glycyrrhizine présente dans la réglisse a un effet immunomodulateur qui peut améliorer les processus allergiques.

La réglisse contient un principe actif appelé glycyrrhizine avec propriétés anti-inflammatoires, antivirales, antitumorales, antioxydantes et hépatoprotectrices. Cependant, les études les plus récentes parlent aussi de ses vertus immunomodulatrices.

La consommation de réglisse pourrait pour soulager les symptômes de l’allergie au pollen, tels que les éternuements ou la congestion nasale. Cependant, ce remède peut faire monter la pression artérielle, il n’est donc pas recommandé de le prendre en cas d’hypertension sans surveillance médicale.

Aujourd’hui, La réglisse peut être consommée de plusieurs façons: bonbons, comprimés, infusion, extrait, etc. De plus, comme cela se faisait auparavant, vous pouvez mâcher le tronc de la réglisse pour en extraire les composants de la manière la plus simple.

A lire également : 7 avantages que vous ne connaissiez pas sur la réglisse

4. Ortie

Les feuilles de cette plante médicinale contiennent de la sérotonine, de l’acétylcholine et de l’histamine. Bien que ce dernier point puisse nous surprendre et même nous faire douter, la vérité est qu’auparavant, différentes techniques basées sur ce composé ont été utilisées par voie intraveineuse pour différentes conditions.

En fait, des études montrent que les réactions allergiques les plus graves sont liées à de faibles niveaux d’histamine dans le plasma sanguin. Ce composé pourrait donc être une solution naturelle pour minimiser l’allergie au pollen.

Nous pouvons prendre l’ortie sous de nombreuses formes. On le trouve sous forme de gélules, d’extraits, de comprimés, d’homéopathie, etc. Il peut également être consommé dans les soupes, les jus, les smoothies. Toutefois, nous devrons prendre la des précautions appropriées si nous choisissons de le collecter nous-mêmes.

5. Spiruline

Spiruline
Cette algue, sous forme de poudre ou de comprimés, est efficace pour soulager les symptômes caractéristiques du processus allergique.

La spiruline est une algue de plus en plus populaire comme complément nutritionnel, grâce à ses composants variés et complets. Il est présenté comme un moyen naturel de prévenir certaines des carences les plus courantes.

De plus, la spiruline aide à réguler le système immunitaire et soulager le mucus, la congestion, les démangeaisons et les éternuements qui caractérisent l’allergie au pollen. Il diminue également les niveaux d’histamine et d’immunoglobulines impliqués dans le processus allergique.

La spiruline se présente sous forme de poudre, de gélule ou de comprimé. En général, la dose de départ recommandée se situe entre 3 et 5 grammes. Toutefois, nous recommandons toujours une surveillance médicale.

Vous savez maintenant quels sont les meilleurs remèdes pour prévenir et traiter les symptômes de l’allergie au pollen. Nous vous recommandons de consulter votre médecin de famille pour voir comment ils peuvent compléter votre traitement et améliorer votre qualité de vie.

[ad_2]