Les bienfaits du sauna pour la santé

Bien-être

[ad_1]

Le sauna est devenu populaire comme alternative de détente, mais au-delà de cela, semble avoir d’autres avantages pour la santé. Selon un article paru dans Publications de Havard Health, est une thérapie sûre pour la plupart des gens ; toutefois, des précautions doivent être prises.

Le sauna est généralement pris après une séance de natation, ou dans le cadre des séances de des spas. Bien que des effets positifs aient été constatés au niveau cardio-vasculaire et musculaire, il ne convient pas à tout le monde. Que disent les preuves ? Quand l’éviter ?

Types de sauna

Le sauna traditionnel consiste en une pièce, généralement avec des murs et des sièges en bois, dans laquelle se trouve un four ou des pierres chaudes qui dégagent de la chaleur. Cette chaleur est généralement sèche et laisse un taux d’humidité de 10 à 20 %.

Cependant, selon les pays, le sauna peut varier en fonction du taux d’humidité, plus ou moins élevé. Par exemple, les femmes turques ont tendance à avoir un taux d’humidité plus élevé que les Filandas traditionnelles. En outre, il est possible d’observer une autre différence dans l’approvisionnement en chaleur.

  • Bois de chauffage : le bois peut être utilisé pour chauffer la pièce et produire des températures élevées et un faible taux d’humidité
  • Chauffage électrique : utiliser un chauffage électrique, généralement relié au sol. Son action est similaire à celle d’un sauna chauffé au bois.
  • Sauna infrarouge : Au lieu de chauffer toute la pièce, ce type de sauna ne chauffe que le corps de la personne, par le biais d’ondes infrarouges. Elle atteint des températures plus basses que les deux autres pièces, mais produit la même quantité de sueur.
  • Bains de vapeur : sont différentes de celles du sauna, car la chaleur n’est pas sèche, mais humide. On transpire parce que c’est très humide.

Types de sauna

De nos jours, il existe plusieurs types de sauna. Cependant, en général, ils produisent tous des effets similaires sur l’organisme.

Lire la suite : Hydrothérapie, la circulation peut-elle être améliorée avec de l’eau seule ?

À quoi sert le sauna ?

L’être humain est homéotherme, c’est-à-dire que la variation de la température extérieure ne nous affecte généralement pas. Cela s’explique par le fait que le corps dispose de mécanismes qui lui permettent de maintenir sa température interne à des niveaux stables.

Une fois à l’intérieur du sauna, ces mécanismes sortent, car il y a une augmentation de la température extérieure. Ensuite, le corps agit de la manière suivante :

  • Vasodilatation de la peau : il y a une augmentation du diamètre des vaisseaux de la peau. Cela permet une meilleure circulation du sang dans la peau et permet au sang d’être plus en contact avec l’extérieur. Ainsi, la chaleur peut être évacuée vers l’environnement extérieur.
  • Augmentation de la transpiration : De petites quantités d’eau et de sels sont expulsées par les pores de la peau pour refroidir le corps. En outre, la chaleur est éliminée par évaporation.
  • Augmentation du rythme cardiaque : le cœur expulse le sang plus rapidement et augmente le flux sanguin vers la peau.
  • Augmentation de la respiration : augmente l’évaporation de l’eau qui humidifie les voies respiratoires et dissipe la chaleur.

Donc, on peut voir que la fonction principale du sauna est d’augmenter la chaleur du corps afin que tous ces canaux de contrôle soient activés. Mais qu’est-ce que tout cela accomplit ?

Les bienfaits du sauna pour la santé

En activant tous les mécanismes expliqués ci-dessus, nous nous sentons plus détendus et plus calmes. La circulation sanguine augmente et soulage les muscles tendus, en particulier dans le cou et la tête.

Cette relaxation peut être intensifiée si des exercices de méditation sont pratiqués pendant les séances de sauna. En outre, cet état de calme peut persister dans le temps, ce qui vous aide à mieux dormir.

Est-il vrai qu’il améliore la santé cardiovasculaire ?

Différentes études révèlent qu’en raison de la vasodilatation produite dans le corps par l’augmentation de la chaleur, le sauna peut avoir un certain effet bénéfique sur les personnes souffrant d’hypertension. En outre, il a été démontré qu’il améliore la force avec laquelle le ventricule gauche du cœur pompe le sang chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque chronique.

Cependant, d’autres études sont encore nécessaires pour déterminer une relation claire entre le sauna et son effet sur l’incidence des maladies cardiovasculaires. Malgré cela, une étude évaluant cette relation a été publiée en 2014.

Dans la recherche, publiée dans la revue médicale JAMA Médecine interne, 2315 hommes d’âge moyen de l’Est de la Finlande ont été étudiés pendant près de 20 ans. Les participants ont été séparés en fonction de la fréquence de leurs passages au sauna, puis on a évalué s’ils avaient subi une altération cardiovasculaire pendant cette période.

Finalement, il a été déterminé que le sauna était un facteur de protection contre les maladies cardiovasculaires de toute sorte dans la population masculine. Toutefois, l’étude souligne que des recherches supplémentaires sont encore nécessaires sur ce sujet. De plus, bien que bénéfique, ce n’est pas un traitement de premier choix.

Les bienfaits du sauna pour la santé

Le sauna n’est pas un traitement de premier choix pour les maladies cardiovasculaires. Malgré cela, certaines études ont constaté des effets positifs.

Le sauna peut-il réduire le risque d’Alzheimer ?

La même étude réalisée en Finlande, outre l’examen des maladies cardiovasculaires, L’incidence de la démence chez les 2315 volontaires masculins a également été analysée.

Les hommes qui allaient au sauna 2 ou 3 fois par semaine ont réduit le risque de démence de 22 % et celui d’Alzheimer de 20 %. Cependant, les hommes qui assistaient aux séances 4 à 7 fois par semaine présentaient une réduction de risque de près de 65 % pour les deux maladies neurodégénératives.

Malgré ces conclusions, l’étude n’approuve pas le fait que la réduction soit significative, car il peut y avoir d’autres éléments connexes, comme le fait que les patients atteints de démence n’utilisent généralement pas de saunas.

Vous pourriez être intéressé : Alzheimer précoce : tout ce que vous devez savoir

Autres avantages possibles du sauna

Un examen dans le American Journal Medicine explique les différents bienfaits associés au sauna. Toutefois, il conclut que davantage de recherches et d’essais sont nécessaires pour pouvoir les revendiquer.

    • Bien que le sauna provoque l’expulsion de liquide, il ne provoque pas de déshydratation de la peau. Au contraire, elle peut être bénéfique chez les patients atteints de psoriasis. Cependant, dans la dermatite atopique, la transpiration peut aggraver des symptômes tels que les démangeaisons.
    • Comme le sauna favorise la relaxation, le cerveau perçoit moins la douleur. Par conséquent, dans des maladies comme la polyarthrite rhumatoïde, il sert d’adjuvant pour soulager la douleur et la mobilité des articulations.
    • Grâce à l’humidification des voies respiratoires, il produit un soulagement des symptômes des patients souffrant d’asthme et de bronchite chronique.

    Le sauna peut-il présenter des risques ?

    Pour la plupart des personnes en bonne santé, les séances de sauna présentent des avantages et aucun risque. Toutefois, les personnes atteintes d’une maladie particulière, notamment cardiovasculaire, devraient d’abord consulter leur médecin. Quels sont les risques possibles ?

    Déshydratation

    Un excès de liquide peut entraîner une déshydratation de l’organisme. Il est possible de perdre jusqu’à un demi-litre d’eau lors d’une séance de sauna. Cela peut constituer un risque, notamment pour les patients souffrant de problèmes rénaux qui ne peuvent pas contrôler la perte d’eau. Il est donc essentiel de consommer de l’eau avant et après les séances.

    Verre avec de l'eau froide

    Boire de l’eau avant et après une séance de sauna peut aider à réduire le risque de déshydratation.

    Modifications de la pression

    La vasodilatation provoque une baisse de la pression artérielle. Si une personne souffrant d’hypotension basale incontrôlée fait une séance de sauna, cela peut aggraver son état.

    En outre, si vous passez de l’environnement chaud de la pièce à l’eau plus froide de la piscine, votre corps peut augmenter la tension pour se stabiliser, ce qui peut entraîner une hypertension transitoire qui peut provoquer des évanouissements.

    Ce qu’il faut retenir du sauna et de ses bienfaits

    Comme nous l’avons vu, les preuves confirment certains bienfaits du sauna pour la santé. Malgré cela, il faut veiller à éviter les accidents ou les réactions indésirables. Si vous avez des vertiges ou un mal de tête, il est préférable d’interrompre la séance.

    En revanche, si vous êtes malade ou enceinte, il est préférable de consulter votre médecin. Le professionnel sera chargé de déterminer s’il est sûr ou non de faire la séance.

    [ad_2]